Les Pays-Bas en marche contre expérimentation animale

Le gouvernement néerlandais travaille à la suppression progressive de l’expérimentation animale avec l’aide de PETA Royaume-Uni

 

Les Pays-Bas prévoient d’utiliser uniquement des méthodes expérimentales n’impliquant pas les animaux d’ici 2025

 

Amsterdam – Par une décision historique, les Pays-Bas adoptent une position majeure pour les droits des animaux et des humains. Le gouvernement néerlandais travaille à la suppression de l’expérimentation animale dans sa totalité, et a demandé aux scientifiques de PETA Royaume-Uni de l’y aider.

 

Les Pays-Bas avaient déjà adopté une motion au Parlement pour progressivement mettre fin aux expérimentations sur les primates non-humains, et maintenant, leur but est d’utiliser uniquement des méthodes de test n’impliquant pas les animaux et qui restent pertinentes par rapport aux besoins humains d’ici 2025. Cette décision révolutionnaire est la première de ce genre à être prise par un pays. Ceci montre à la fois les innovations contemporaines dans la recherche scientifique de pointe et un changement dans les mentalités par rapport à la moralité de l’utilisation des animaux dans les expériences scientifiques. C’est une étape capitale qui sauvera un nombre incalculable d’animaux et, avec un peu de chance, inspirera d’autres pays à faire de même.

 

Le comité néerlandais pour la protection des animaux utilisés dans la recherche scientifique (NCad) prévoit un programme délimité dans le temps pour éliminer tous tests sur les animaux et le Dr. Julia Baines, conseillère en politique scientifique de PETA Royaume-Uni et Yvonne Lemmen, de PETA Pays-Bas, ont récemment été conviées à une réunion à la Haye avec des représentants du NCad pour discuter des moyens spécifiques de remplacer les tests sur les animaux. À la suite de cela, les scientifiques de PETA Royaume-Uni ont soumis un dossier d’information approfondi pour guider le gouvernement néerlandais dans la transition vers une expérimentation non-animale.

 

« Nous sommes ravis que les Pays-Bas continuent de lutter pour une science éthique et n’impliquant pas les animaux, jusqu’au jour où le fait de mutiler, droguer, empoisonner, tirer, brûler et électrocuter les animaux sera relégué au passé » déclare le Dr. Baines.

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur PETAFrance.com ou la page de discussion du NCad : « Vers un avenir de progrès scientifique sans l’utilisation d’animaux » qui favorise une discussion vers le haut niveau de l’innovation scientifique sans animaux.

 

#

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0