60 000 poules à sauver de l'abattoir : en Belgique, un défi exemplaire !

Toutes ces bêtes sont proposées à l'adoption. Plus il y aura de monde au courant de cette opération, plus les chances de succès seront grandes.

En Belgique, des militants de la cause animale se sont lancé un superbe défi : sauver 60 000 poules de l’abattoir en dix jours seulement ! Lumière sur une initiative remarquable et plus que symbolique.

Ce surprenant sauvetage a lieu actuellement dans la région liégeoise. Là-bas, une ferme a pour projet d’envoyer ses 60 000 pondeuses à l’abattoir. Raison invoquée : elles ne pondent plus assez… Seulement voilà, c’était sans compter sur l’opiniâtreté d’hommes et de femmes décidés à tout faire pour sauver ces bêtes.

 

Leur idée ? Proposer ces 60 000 poules à l’adoption ! En accord avec le propriétaire, elles sont disponibles à qui veut pour la somme de 3€. Seule condition : s’engager à respecter les animaux en signant une charte. Solange T’Kint, de l’association Suppression des expériences sur l’animal s’est exprimée dans les colonnes de LaLibre.be :

« Il s’agit globalement de s’engager à ne pas tuer la bête, à bien la nourrir, à l’entretenir, (…) à les traiter avec douceur, à veiller à leur sécurité et à leur santé et à les garder en vie jusqu’à la fin de leur existence. »

Ce deal entre les militants, le propriétaire des poules et les adoptants peut surprendre. Pourtant, ce n’est pas la première fois qu’une telle opération a lieu :« En Flandre, nous sommes déjà intervenus pour une exploitation de 140 000 poules. »

Il faut dire que, chez les exploitants de poules de batterie, cette pratique est assez courante. Après un an et demi d’existence, les bêtes ne sont plus considérées assez rentables et finissent habituellement à l’abattoir…

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0